FAQ FranceRaster® | IGN - Espace professionnel

Vous êtes ici

Message d'erreur

Notice: MemcachePool::set(): Server ecommerce1 (tcp 11211, udp 0) failed with: SERVER_ERROR object too large for cache (3) in dmemcache_set() (line 44 of /ign/applications/ecommerce/espace-pro/profiles/ign/modules/contrib/memcache/dmemcache.inc).
IMPRIMER  ENVOYER  PARTAGER 

FAQ FranceRaster®

• Quelles sont les grandes nouveautés de la version 2017 de FranceRaster® ?

Voici les éléments majeurs de changement pour la version 2017 :

- Révision en profondeur de la charte graphique : la légende est beaucoup plus moderne, et en niveaux de gris. 

- Des contenus plus riches : une échelle au 1 : 1 250 revue, plus d’informations aux grandes échelles, des petites échelles plus riches et plus cartographiques.

- Une mise à jour plus fréquente : une version/an sur des millésimes les plus récents possibles.

Nous avons conservé les éléments d’ombrage et de courbes de niveau à certaines échelles qui avaient été intégrés à la version 5.

• Pouvez-vous nous en dire plus sur le mode de représentation au 1 : 1250 ?

Un nouveau mode de représentation a été choisi pour la représentation cartographique de FranceRaster au 1 : 1 250.

On passe d'une représentation cartographique classique à un type de représentation cadastral. La BD PARCELLAIRE® est utilisée pleinement. Ceci signifie que les axes de voirie ne sont plus matérialisés par un linéaire simple (ou multiple) mais par leur emprise réelle. Concrètement, les parcelles délimitent l'espace public par défaut.

• Comment FranceRaster® s’articule-t-il par rapport à l’offre cartographique numérique de l’IGN ? Quel apport par rapport aux pyramides Plan IGN ou SCAN Express ?

SCAN Express est une pyramide multi-échelles de cartes topographiques, qui descend jusqu’à la grande échelle, mais dont le cœur se situe à moyenne échelle (niveaux de zoom équivalents à l’utilisation du SCAN 25® et du SCAN 100®), tandis que FranceRaster® est un fond de plan également multi-échelle, mais particulièrement adapté aux grandes échelles. La couche au 1/1 250 est d’ailleurs très riche, elle propose à l’utilisateur toutes les adresses ponctuelles et de l’information sur les parcelles cadastrales.

• Quelles sont les conditions d'usage et les tarifs ? 

Les conditions d’utilisation sont les conditions générales d’utilisation des données IGN. Les conditions commerciales sont conformes aux récentes orientations de l’IGN, vous pouvez contacter votre interlocuteur IGN ou Esri France pour plus d’informations. 

• Quelle latitude pour choisir la zone et l'échelle à représenter ?

FranceRaster® peut être acquis sur des emprises administratives (France entière/région/département), vous pouvez alors choisir parmi 3 versions :

-Basique : toutes échelles jusqu’au 1/20 000. 

-Standard : toutes échelles jusqu’au 1/2 500. 

-Premium : toutes échelles jusqu’au 1/1 250 (vous aurez alors toutes les parcelles et toutes les adresses).

Le produit peut également être acquis par dalle de 20km de côté. Vous recevez alors toutes les échelles égales ou supérieures au 1/20 000.

• Les organismes publics peuvent-ils bénéficier de FranceRaster® gratuitement ?

Non. Il existe des produits cartographiques IGN gratuits pour les missions de service public à caractère administratif (pyramide Plan IGN), mais FranceRaster® reste un produit payant.

• FranceRaster® est-il disponible en WMS-C (WMTS) et EPSG:3857 ?

Le service d’images tuilées de l’IGN est accessible via le protocole d'échange WMTS de l'OGC. Toutes les données accessibles via le service WMTS sont délivrées sous forme de pyramides d’images : le service affiche les données à l’échelle adaptée au souhait de visualisation. Plus le zoom demandé est important, plus l'échelle des images tuilées affichées sera grande et l'information plus détaillée. L'affichage est fourni dans la projection WebMercator (EPSG:3857) pour le service WMTS. FranceRaster® sera intégré sous peu aux services d’images tuilées du Géoportail et donc, disponible en WMTS et dans la projection EPSG : 3857. FranceRaster® est également disponible en flux tuilé ArcGIS Server sur l’infrastructure de services en ligne Esri France dans la projection Lambert 93 (EPSG:2154)

• Existe-t-il une API pour intégration de FranceRaster® à des applications ? 

Oui. Et même plusieurs ! Les informations sur les API IGN du Géoportail sont disponibles ici . Les informations sur les API Esri France sont disponibles ici.

• Quelles sont les mises à jour effectuées et à quel rythme?

FranceRaster® bénéficie des dernières versions des bases de données sources, et notamment du contenu de la base de données unifiée du Référentiel à Grande Echelle (RGE®). Auparavant, une nouvelle édition de FranceRaster® était disponible tous les 18 mois. Nous souhaitons dorénavant vous proposer des éditions annuelles. 

• Les échelles disponibles dans FranceRaster® sont-elles des échelles standards, c'est-à-dire 1/25 000, 1/50 000 ou bien sont-elles des échelles autres (1/188 198, 1/37 795, etc.) ?

Les échelles sont des échelles « rondes ». Les échelles de représentation en services tuilés (Géoportail ou Esri France) sont cependant des échelles dépendantes des systèmes de projection cibles et des résolutions nominales.

• Pourquoi ne pas avoir choisi le 1/1 000 (chiffre rond) ?

Nous avons choisi, sur les grandes échelles, une multiplication par 2 de l’échelle entre chaque couche, qui permet notamment d’avoir une meilleure gestion des dallages (4 dalles au 1/1 250 font 1 dalle au 1/2 500). Mais d’autres choix auraient été possibles !

• Les numéros des parcelles cadastrales peuvent-ils se désactiver ou font-ils parti du fond ?

Non. Mais noter qu’ils n’apparaissent que sur la grande échelle (1/1 250), conçue pour accueillir ces numéros.

• La BD PARCELLAIRE® qui est utilisée pour l'échelle au 1/1 250 sera-t-elle remplacée par la "future" représentation parcellaire cadastrale unique (RPCU) ?

On peut considérer que la RPCU va se substituer au PCI. La BD PARCELLAIRE® de l’IGN évoluera pour suivre ce mouvement, et l’IGN accompagnera les utilisateurs dans cette opération.

• L'IGN envisage-t-il de se rapprocher des collectivités locales pour recueillir des informations dont les adresses ? 

Le sujet n’est pas directement en relation avec FranceRaster®. Mais la réponse est « oui » : l’IGN travaille, avec la Poste, à la mise en place d’une base adresse nationale, qui ne pourrait se faire sans les collectivités locales. 

• Vous parlez de FranceRaster® 2017, mais, quel est l’avenir de ce produit ? Des générations 2018, 2019… ?

IGN et ESRI France ont revu leur mode de production pour pouvoir vous proposer des millésimes annuels, avec des versions prévues dans les années à venir.